Blog, marche, Santé

L’équilibre en marche : L’assurance de préserver mobilité et autonomie

Equilibre en marcheRester mobile et autonome le plus longtemps possible est un vœu partagé par la plupart d’entre nous. Dans son dernier communiqué, le Bureau de prévention des accidents, basé en Suisse, rappelle qu’un entraînement ciblé faisant gagner en force, en équilibre et en dynamisme contribue à y parvenir.

Plus de 1500 cours et de nombreux exercices à faire chez vous sont disponibles sur le site équilibre en marche. La campagne ‘L’équilibre en marche‘ est menée par trois principaux partenaires : le bpa – Bureau de prévention des accidents, Pro Senectute et Promotion Santé Suisse.

On comprend bien dans ce problème qui touche tout le monde, l’importance de la marche pour continuer à muscler son corps à tout âge. La marche nordique en tant que sport santé avec près de 80% de muscles mobilisés prend d’ailleurs là tout son sens.

Chaque année, en Suisse, 87 000 seniors se blessent en chutant et plus de 1500 autres décèdent des suites de ce type d’accidents. Comme le rappel le Bpa, à cet âge, les blessures sont souvent lourdes de conséquences en termes de santé et de vie sociale. C’est pourquoi ce dernier, avec Pro Senectute Suisse, Promotion Santé Suisse et leurs partenaires dans ce domaine, renforcent leurs activités de prévention des chutes. Ils incitent les personnes d’un certain âge à entraîner leur force et leur équilibre.

Une chute est vite arrivée, à la maison ou durant les loisirs. Chaque jour, en Suisse, quelque 240 personnes de plus de 65 ans sont victimes d’une chute si grave qu’elles doivent consulter un médecin ou être hospitalisées. Chez les aînés, un accident comme celui-ci peut être le facteur déclencheur d’un cercle infernal : la guérison est plus longue; pendant ce laps de temps, la masse musculaire diminue; cette fonte musculaire augmente à son tour le risque de nouvelles chutes. Cette spirale négative peut mener à une baisse de la mobilité, de l’autonomie et donc de la qualité de vie. Parfois, un placement en EMS est inéluctable.

Les seniors peuvent limiter leur risque de chute en bougeant pour rester en forme. Des études scientifiques montrent qu’un entraînement ciblé de la force et de l’équilibre porte ses fruits : dans de nombreux cas, après avoir trébuché, il est possible de se rattraper pour ne pas chuter. Les 1500 cours présents sur le site équilibre en marche proposent des exercices aisément compréhensibles dans plusieurs niveaux de difficulté : à l’intention des personnes en bonne forme, mais également de celles limitées dans leur motricité ou celles qui n’ont que peu bougé dans leur vie. Il n’est jamais trop tard pour commencer.

Selon Barbara Pfenninger, experte du bpa en matière de chutes, « Il est conseillé d’entraîner sa force et son équilibre 3 fois par semaine pendant au moins 30 minutes« . Pour de nombreuses personnes, s’entraîner en groupe avec des personnes partageant les mêmes préoccupations constitue une motivation supplémentaire. L’activité physique destinée à prévenir les chutes peut donc aussi dynamiser la vie sociale.

Selon le Bpa, la prévention des chutes revêt également un enjeu socioéconomique. Le bpa estime en effet à quelque 16 milliards de francs par an le coût socio-économique global des chutes qui touchent les personnes âgées. Les coûts matériels (surtout frais de soins et de guérison) se montent à eux seuls à plus de 1,7 milliard de francs. Le bénéfice individuel coule également de source : sans chute, les chances de vieillir chez soi en bonne santé sont grandes.

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s