Actualité, Blog, Evénements, Interview, marche athlétique, résultats

Florian Letourneau : Retour sur le Paris Alsace Crédit Mutuel 2021

Après une édition 2020 annulée à cause de la crise sanitaire, le Paris Alsace est revenu en 2021 du 25 au 28 août avec une édition allégée, prenant en compte le manque d’entraînement des athlètes et leur manque de compétition : environ 300 kilomètres pour la mythique et environ 210 kilomètres pour la Nocéenne.

Dauphin du russe Dmitriy Osipov sur les éditions 2017 et 2018, le français Florian Letourneau (AC Château Thierry) s’est imposé sur la mythique 2021 de bien belle manière à la moyenne de 8,39km/h . En tête du début à la fin de l’épreuve, Florian Letourneau devance de plus de 6 heures Johann Balland (Athlé Vosges Entente Clubs) et Sylvie Maison (Strasbourg Athlétisme Agglomération), première féminine.

Sur la Nocéenne, la victoire est revenue au français Mathieu Olivares (Neuilly sur Marne Athlétisme), devant l’américaine Erin Talcott et Stéphane Grados (CM Roubaix). A noter la 4ème place du belge Daniel Vandendaul qui a réussi son pari de revenir à la compétition et de finir avec cette édition allégée.

Florian Letourneau interviewé par culturemarche.com en 2019 après ses victoires sur les 24 Heures de Château-Thierry et les 8 Heures de Charly, nous fait de nouveau honneur, en nous proposant un retour sur cette édition 2021 de la course mythique. Un GRAND merci à lui !

Florian Letourneau : « Pour cette édition 2021, le départ du prologue a eu lieu à Château-Thierry à 14h pour une distance de 12 km. Mon objectif était de prendre le maillot de leader dès cette première épreuve et d’être le premier de toutes les épreuves. Je me suis tout de suite rendu compte que j’avais des bonnes sensations et que les allures étaient assez faciles à tenir. Je remporte donc ce prologue sans réelles difficultés en 1h09mn57sec.

Ensuite, un départ à 19h00 de Château-Thierry pour une boucle de 34,8 km dans la vallée entre Château-Thierry et Charly sur Marne. Le départ est donné à l’inverse du classement général à l’issu du prologue. Etant en tête, je pars le dernier à 19h25. Cette circonstance de course m’a occupé une petite dizaine de kilomètres le temps de doubler tout le monde. J’ai suivi mon tableau de marche prévisionnel sur des routes que je connais très bien étant originaire de la région. Je remporte cette étape en 3h50.

Nous avons repris la route avec toute l’équipe en direction d’Epernay où je réside pour nous reposer avant le départ à 9h le lendemain de Chalons en Champagne. J’ai pu me reposer de la meilleure des façons avec massage et le confort de mon domicile.

Jeudi 9h15, c’est le départ de Châlons en Champagne en direction de Vitry le François pour 90 km. Cette année, malgré le manque de participants et de rivalité, je voulais remporter cette épreuve avec une moyenne correspondant à un véritable vainqueur à savoir entre 8 et 8,5 de moyenne de marche. Pour cela, j’ai pris le départ de Châlons à 9 Km/heure. J’ai avoisiné le rythme quasiment toute la journée. Cela m’a permis de créer de réels écarts avec les autres et construire une belle moyenne. Je remporte cette étape en 10h26.

Ensuite, nous nous sommes rendus à Neufchâteau pour nous reposer avant le départ du lendemain. Après une bonne nuit de repos et quelques massages, je suis de nouveau prêt à effectuer une marche entre Neufchâteau et Epinal pour un total de 94 km. Le démarrage fût plus que correct et je me retrouve vite seul à ouvrir la course. D’ailleurs, l’ennui se fait sentir. J’ ai dû me concentrer sur mon rythme pour m’occuper toute la journée et remplir mon objectif qui était de faire une bonne moyenne. J’ai pris réellement du plaisir sur ces routes le vendredi qui nous emmènent à Epinal. Je réalise 11h41 pour cette étape. Je suis actuellement au bout de 231 kilomètres à 8,600 de moyenne. Nous prenons la route pour nous reposer à Corcieux où nous avons pu faire e qu’il faut pour bien récupérer pour le lendemain.

Cette dernière journée comporte trois cols pour un total de 1200 m de dénivelé positif sur 61 km. Je suis parti à 9h15. J’ai pris un départ rapide car je voulais remporter le grand prix de la montagne. Ce qui est chose faite. Après une longue descente, nous emmenant à Kaysersberg, j’ai pu profiter de cette première victoire avec toute mon équipe et amis. Je totalise 34h52 de marche pour 293 Km ce qui représente 8,400 de moyenne.

J’ai hâte d’être l’année prochaine sur une distance habituelle de 400 km avec de la concurrence pour rééditer une jolie course.

LA MYTHIQUE

  1. Florian Letourneau (AC Château-Thierry) 292,7 km en 34 h 52’ 52, 2. Balland (Athlé Vosges – Pays de Mirecourt) 41 h 33’ 13. Féminines : 1. Sylvie Maison (Strasbourg AA- Ill Bruche Ligolsheim) 42 h 23’ 52, 2. Bizard (Thiais AC) 44 h 04’ 26.

LA NOCÉENNE

  1. Mathieu Olivares (Neuilly-sur-Marne Athlé) 207,8 km en 25 h 16’ 43, 2. Grados (CM Roubaix) 26 h 19’ 15, 3. Gros (ES Thaon) 27 h 08’ 42, 4. Vandendaul (Belgique) 27 h 27’ 47, 5. Meteau (Pass Running) 28 h 26’ 29, 6. Risselin (AC Boulzicourt-Villers Semeuse) 28 h 49’ 34…

Féminines : 1. Erin Talcott (E-U) 25 h 19’ 13, 2. Ducruet (AC Château-Thierry) 32 h 49’ 21.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s