Vainqueur ex aequo avec Florian Letourneau dimanche dernier sur les 8 Heures de Charly, Maxime Faiteau revient sur sa couse et son prochain grand objectif : Les Championnats de France du 35 km en mars prochain.

Maxime Faiteau : « Pour moi l’objectif principal de ce début de saison sont les championnats de France de 35 km le 11 mars prochain à Aix-les-Bains,  je n’ai donc pas fait de préparation spécifique pour le 8 heures de Charly (ma sortie d’endurance la plus longue s’arrête à 3h). Et puis l’hiver a été rude du côté de Poitiers avec le décès de mon coach au mois de décembre dernier donc difficile dans ces conditions d’aborder ce 8 heures sereinement… . ,malgré une bonne rentrée sur 5000 m  (21″42) deux semaines plus tôt.

Je partais avant tout pour me faire plaisir, tester les changements apportés à ma nutrition et retrouver les copains.

8h le départ est donné ,et comme souvent je me retrouve seul en tête de course malgré un départ prudent à 10 km/h. Au 6ème kilomètre je prends mon premier ravitaillement solide et surprise il passe très bien, je suis soulagé je viens de passer un cap à ce niveau-là……. enfin ! Le travail effectué depuis le début de la saison avec ma naturopathe fonctionne.

Et puis les kilomètres défilent durant ces premières heures de course 10, 20, 30, 35, tout comme les ravitaillements. Arrive le passage au marathon ,je passe aux alentours de 4 h15 mais je commence à sentir d’un point de vue musculaire le manque de sortie longue au delà de 3h. 

À ce moment-là je sais pertinemment que Florian Letourneau va revenir sur moi petit à petit car il est bien plus habitué que moi à la longue distance. Mais je m’accroche jusqu’au 50 ème kilomètre que je passe en 5h05’25 pour remporter le trophée Pierre Gau qui me tenait particulièrement à cœur.

Ensuite comme prévu, au bout de 6 heures de course je commence à être dans le très dur et Florian revient. A ce moment-là de la course Florian a largement les capacités de me distancer et d’aller chercher la victoire tout seul. Mais ça ne l’intéresse pas il préfère que l’on fasse les deux dernières heures de course ensemble pour aller chercher la barre des 75 km tous les deux. Je m’accroche donc désespérément à lui pendant plus d’une heure et demi….. ouh là là que ce fut long.

Durant ce laps de temps Florian me partage son expérience, il m’aide,….j’apprends beaucoup à son contact et celle de son équipe qui assure mon ravitaillement,  mais que c’est dur de rester à son contact, il m’en aura bien fait baver….

À 20 minutes de la fin je me refais une santé, je suis de nouveau très bien, nous refaisons un nouveau  kilomètre à 10 km/h pour assurer les 75 km. Dernière minute de course, l’objectif est atteint nous finirons ensemble je suis tellement heureux de partager ce moment-là avec lui….

Je finirai en remerciant énormément Florian qui est le grand homme de ce 8 heures et son équipe de me faire apprendre la marche longue distance à leur côté….

Merci également à tous les bénévoles, partenaire mécène,…. qui œuvre de près ou de loin pour que cette compétition existe, sans vous rien ne serait possible et notamment à Edith Gau pour sa gentillesse durant toutes ces années……. alors mille merci et à bientôt.

En 2018, Maxime était également revenu sur sa victoire sur les 8 Heures de Charly. Un Grand Merci à lui !