Blog, La Ville, marche, Santé

Qui sont les Français qui marchent le moins ?

Dans son communiqué de presse daté du 10 février 2020WeWard nous livre les résultats d’une enquête : Qui sont les Français qui marchent le moins ?

La sédentarité est un enjeu de santé publique présent à l’échelle mondiale. Elle correspond à « une situation d’éveil caractérisée par une faible dépense énergétique en position assise ou allongée ». Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elle fait partie des dix premiers facteurs de « risque de mortalité dans le monde », et entraîne l’introduction de maladies non transmissibles (MNT) – tels que le diabète, le cancer ou des maladies cardio-vasculaires – sur différentes tranches d’âge. Une étude réalisée en 2008 par cette institution démontre qu’environ 3,2 millions de décès chaque année sont attribuables au manque d’exercice. La France n’est pas épargnée par ce phénomène.

Nouveaux modes de consommation et sédentarité, quel lien ?

Il ne faut pas confondre sédentarité et inactivité physique, qui sont deux phénomènes distincts. Le second est considéré « comme un niveau insuffisant d’activité physique d’intensité modérée à élevée, c’est-à-dire un niveau inférieur à un seuil d’activité physique recommandé » . La sédentarité, est partiellement liée au recours accru des écrans (télévision, jeux vidéo, ordinateur) et à l’apparition de nouveaux modes de consommation (par exemple : e-commerce, livraison à domicile, etc.) qui dispensent la population de sortir de chez soi.

La start-up parisienne WeWard se penche sur la problématique de la sédentarité et tente, à son échelle, de parer au problème.

Et si vous marchiez plus grâce à une application mobile ?

Le podomètre est un excellent outil pour mesurer l’activité physique d’un individu car il comptabilise le nombre de pas effectué par celui-ci, permettant une prise de conscience du comportement de la personne qui s’en sert.

WeWard s’inscrit dans cette lignée : la start-up a mis au point une application mobile gratuite qui calcule les pas de ses utilisateurs et qui récompense financièrement l’activité physique dite « douce », la marche. Elle comptabilise les pas effectués en extérieur afin de favoriser le bien-être de ses marcheurs tout en leur faisant découvrir des lieux insolites ou des nouveaux quartiers de la ville. La start-up encourage ainsi sa communauté à atteindre les 10 000 pas journaliers conseillés par l’OMS pour être en bonne santé.

Enquête : La sédentarité en France analysée par WeWard

WeWard effectue une enquête menée auprès d’un panel de 1 million d’utilisateurs de son application mobile en France métropolitaine afin de mesurer leur taux de sédentarité. La start-up a ainsi élaboré une courte étude via sa plateforme WeWard Insight et a établi un palmarès des 10 villes en France où ses utilisateurs sont le plus répandus. Elle a classifié les villes où les usagers semblent être plus sédentaires, plus actifs et révèle le nombre de pas par jour effectués pendant la semaine par le marcheur.

Lancée le 8 avril 2019, cette appli mobile compte aujourd’hui plus de 1 million de marcheurs répartis sur l’ensemble du territoire Français. Cette montée en puissance inédite reflète l’attractivité d’un concept novateur ayant pour objectif de lutter contre la sédentarité : marcher mérite d’être récompensé.

Palmarès des « grands marcheurs »

image001Les données recueillies par WeWard indiquent que
les marcheurs de Paris, Strasbourg et Nice arrivent
en tête du classement, celui-ci étant élaboré en étroite corrélation avec le taux de motorisation des
foyers français publié par les services de l’État.

44% des utilisateurs de l’appli ne sont pas considérés comme étant sédentaires car ils marchent en moyenne 59 minutes par jour, sachant que le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de pratiquer 30 minutes d’activité physique douce par jour. WeWard Insight note également que seulement 11,5 % de la totalité de ses utilisateurs dépassent les 10 000 pas par jour préconisé par l’OMS.

Palmarès des villes à fort taux de sédentarité

image002WeWard a également mesuré le taux de sédentarité des utilisateurs de son appli mobile dans chaque grande ville. Cette information capitale permet d’estimer les risques liés à la sédentarité pour chaque ville française (maladie cardiovasculaire, hypertension artérielle, diabète, obésité…).

Au total, 56 % des utilisateurs peuvent être considérés comme sédentaires par extrapolation des données WeWard.

Selon les données fournies par WeWard Insight, les utilisateurs résidant à Nantes, Bordeaux et Montpellier ont le plus fort taux de sédentarité. Ce classement pourrait potentiellement permettre aux villes en tête du classement de mettre en place des actions visant à augmenter le temps de marche de la population.

De la dynamisation des utilisateurs et des centres-villes

L’objectif de WeWard est double : d’un côté, elle a pour ambition d’inciter les individus à marcher plus. De l’autre, elle souhaite dynamiser les centres villes, les lieux culturels ainsi que les commerces de proximité. Ceci peut être considéré comme un moyen efficace d’engager les citadins dans la vie de leur commune. Depuis le lancement de l’application, la start-up recense une augmentation de 5,3% du temps de marche des utilisateurs de l’application et a déjà récompensé plus de 63 milliards de pas ! Cette étude démontre enfin, que ses utilisateurs sont plus actifs en fin de semaine, notamment le vendredi. Il s’agit d’une opportunité pour les commerçants de communiquer avec les marcheurs en temps réel et de générer ainsi du trafic incrémental. WeWard peut donc être considéré comme un outil marketing novateur pour les commerçants locaux.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s