Blog, Interview, marche athlétique

Entretien avec Marine Quennehen, championne de France du 3000 m marche en salle

Marine QuennehenMarine Quennehen est l’une de nos meilleures athlètes. En progression constante, elle a remporté le titre de Championne de France du 3000 mètres marche en salle le 18 février dernier. Vice-championne de France du 20 Km marche en 2017, Marine Quennehen a longtemps concilié le sport de haut niveau avec les hautes études, avec une réussite étonnante. A 26 ans, la marcheuse licenciée au Club Athlétique de Montreuil 93 n’en n’a pas fini de nous étonner. C’est donc avec beaucoup de plaisir que je vous invite à la retrouver sur Culture Marche, pour évoquer ses ambitions, et notamment les prochains Championnats de France du 20 kilomètres Marche.

Championnats de France Marche 2018

On est à quelques jours des Championnats de France de Mérignac prévus le 18 mars. Le froid qui touche le pays ne risque t’il pas de perturber votre préparation ? Je reviens de quinze jours de stage en Guadeloupe, j’ai eu la chance d’éviter un des pics de froid et surtout la neige et ainsi affiner ma préparation dans de meilleures conditions. Effectivement j’ai un peu d’appréhension de devoir m’entraîner dans le froid mais je pense être prête pour le 20 km. L’essentiel du travail a été fait. Il faut garder cette confiance et faire comme on peut. Mon entraîneur Laurent Heitz saura adapter mes séances en fonction de la météo et je garderai en tête que si les séances sont compliquées ce n’est pas à cause de ma forme mais à cause d’éléments extérieures que je ne maîtrise pas. J’ai la chance d’avoir une piste couverte près de chez moi, je pourrais donc dans le pire des cas m’y réfugier même si faire une séance type 6X2000 sur un anneau de 166m n’a rien d’agréable. 

Ce championnat de France du 20 Km femmes sur lequel vous allez vous aligner est l’un des vos grands objectifs de la saison après un titre de championne de France sur 3000 mètres en salle acquis à Liévin le 18 février dernier. Y’a t’il eu des changements dans votre préparation par rapport à l’an dernier ? Effectivement le championnat de France du 20km est un de mes objectifs de la saison, ma place va déterminer la suite de ma saison. Il faut que je fasse dans les 5 premières pour aller à la Coupe du monde en Chine et dans le meilleur des cas faire dans les trois premières, ce qui me permettra aussi de pouvoir faire le match international à Podébrady. L’objectif n’est pas forcément de faire un gros chrono au France mais de se positionner et avoir le vrai pic de forme pour la coupe du monde ou sur un autre meeting international. Il y a eu quelques changements dans ma préparation depuis l’année dernière. J’ai ajouté un stage en plus dans ma saison puis je suis passée de 5 entraînements à 6, ce qui m’a permis d’augmenter le kilométrage hebdomadaire. Avant je faisais 55-60 km, maintenant je me rapproche davantage des 75-80 km. Mes sorties longues sont devenues à juste titre plus longues, avec au moins une sortie de 20km dans la semaine. Conjointement, je vais chez le Kiné au moins une fois toutes les deux semaines pour mieux récupérer et prévenir des blessures. J’ai maintenant un programme de renforcement qui est vraiment adapté à mes besoins et mes points faibles. Je sais que tous ces changements ne vont pas forcément donner des résultats tout de suite, toutefois, je me sens plus forte que l’année dernière, et je pense être davantage en mesure de récupérer entre les 20 km pour pouvoir en faire plusieurs de bon niveau.

Emilie Menuet, championne de France en titre du 20 Km, qui est votre grande rivale, est partie en février pour un stage en altitude, en vu de se préparer pour les grandes échéances. Est-ce que vous auriez pu être du voyage ? Je ne pense pas que j’aurai pu être du voyage, pour plusieurs raisons. Initialement le stage devait être composé de Emilie Menuet et Yohann Diniz, en l’absence de ce dernier, deux athlètes ont pu prendre sa place. Je ne suis actuellement pas sur une liste de haut niveau (Elite ou Senior) et il est donc difficile de justifier ma présence dans un stage réservé aux personnes qui participent aux grands championnats ou en ont le potentiel actuellement. J’aurai certainement refusé car je partais en stage avec mon entraîneur et une autre athlète (Lucie Auffret) en Guadeloupe, le voyage était déjà booké.

Que pensez-vous de ce genre de stage ? Je trouve que ce type de stage est vraiment intéressant, les conditions d’entraînement semblaient idéales et ils ont eu la chance de s’entraîner avec l’équipe nationale d’Italie. C’est une expérience enrichissante de s’entraîner avec des marcheurs et marcheuses étrangers, à la fois humainement, mais aussi pour comprendre ce qui se fait ailleurs.  

Pouvez-vous citer d’autres noms dont vous allez vous méfier pour une place sur le podium ? Je vais me méfier de Violaine Averous, qui a un record bien supérieur au mien et qui revient justement d’Albuquerque. Je pense qu’il y aura aussi une bagarre avec Amandine Marcou, Clémence Beretta, Corinne Beaudoin et Lucie Auffret. Les places seront chères.

Pratiquez-vous d’autres sports en parallèle de la marche ? En dehors de la marche, je fais de la musculation une fois par semaine et parfois de la natation. Je ne nage pas de manière régulière, c’est plutôt quand j’ai un petit bobo, pour faire de la récupération ou en cas de mauvaises conditions climatiques, je vais remplacer une sortie longue par une séance de natation.

Marine Quennehen

Comment êtes-vous à l’approche d’un grand objectif ? Vivable ou insupportable ? C’est assez fluctuant mais généralement je reste joviale. Il y a toujours un mélange d’excitation, l’envie d’en découdre et de stress. Je me pose un peu plus de questions qu’en temps normal mais ça n’a pas trop de répercussion sur ma vie au quotidien. Donc je dirai que je reste vivable. Je demanderai à mes proches après Mérignac. 

Après le championnat de France, il y aura d’autres objectifs. Pouvez-vous les présenter en résumant ce que sera pour vous cette année 2018 ? J’ai effectivement une trame dans ma tête des objectifs mais tout dépend de Mérignac. Si tout se passe bien, j’aimerai faire le match ou meeting à Podébrady (début avril) pour aller chercher un joli chrono puis enchaîner avec la coupe du monde. Il y aura le passage obligatoire aux interclubs puis Je ferai peut-être aussi le meeting de la Corogne début juin (selon l’envie et mon état de fatigue), enfin il y a le meeting de Blois (mi juin) que j’aime beaucoup faire car on se retrouve entre marcheuses et enfin les championnats de France Elite à Marseille. J’aimerai vraiment cette année à la fois confirmer mon chrono sur 20km mais surtout l’améliorer. Je ne pense pas que j’aurai le niveau pour les championnats d’Europe cette année, l’objectif est donc de s’en rapprocher.

Dernière question, un peu plus personnelle : Comment expliquez-vous votre réussite tant sur la marche, que pour les études ? Est-ce l’esprit de compétition ? Ma réussite est surement dû à l’équilibre que j’ai trouvé dans les deux. Ma thèse de sociologie et la marche athlétique se nourrissent mutuellement. La thèse m’enrichit et me stimule intellectuellement quand la marche me permet de me vider la tête et me dépasser physiquement. L’équilibre est toujours tenu entre les deux car cela me demande beaucoup d’organisation mais j’aime bien ce challenge. Pour le moment je profite que cela fonctionne, pour autant je sais que pour aller encore plus loin dans l’athlétisme, je trouverai à un moment les limites de ce rythme de vie.

Je vous remercie, un dernier mot peut-être ? On se retrouve très vite sur les routes, si vous arrivez à me rattraper.

Championne de France en Salle Marine Quennehen

 

1 réflexion au sujet de “Entretien avec Marine Quennehen, championne de France du 3000 m marche en salle”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s