Alors que la marche de Grand Fond a repris avec ce dimanche, les 8 Heures de Charly, culturemarche.com vous livre des nouvelles de Dmitriy Ossipov, le marcheur russe vainqueur à plusieurs reprises de la course mythique Paris-Alsace. Sa dernière victoire sur l’épreuve remonte à 2018. En 2019, il s’était imposé sur la marche du Grand Est et sur les 28 Heures de Roubaix.

Magré le contexte particulier, Dmitriy Ossipov continue de s’entraîner. Alors que l’an dernier il ne pouvait se déplacer, il s’était lancé un défi avec une marche sur tapis de 24 heures entre le 30 avril et le 1er mai 2022.

Ce défi calé avec les dates des marches du Grand Est avait pour Dmitriy Ossipov trois objectifs :

  • Soutenir les marcheurs des compétitions du Grand Est.
  • Démontrer les possibilités de marcher longtemps : Méthodes d’entraînements non dopantes, technologies modernes.
  • Mener une étude des réactions du coeur et du sang à l’activité physique. Il avait pour cela fait plusieurs prélèvements de sang pour analyser le sang avant le coucher du soleil, après le coucher du soleil, et plusieurs fois durant la marche, toutes les deux heures pendant la journée.

Cette étude s’était déroulée au centre sportif cyclique Gravity Sport à Ozerki où Dmitriy Ossipov travaille, et elle avait été supervisée par Vladimir Vladimirovitch Dorofeikov, chef du département de biochimie de l’Université d’État de la culture physique, des sports et de la santé de Novossibirsk. P. F. Lesgaft. Lors de l’épreuve, DmitriyOssipov avait dépassé de 22 km, le record du monde (184) de marche quotidienne sur tapis roulant.

Depuis cette étude, il marche avec toujours de grandes ambitions en espérant bien retrouver le chemin des compétitions dans les mois à venir.

Continuez vous à vous entraînez ? Avez-vous toujours des ambitions ? des Objectifs ? Oui, je m’entraîne tous les jours, pas aussi activement que lors de la préparation d’une compétition, mais de manière à ce qu’il soit possible de se préparer au maximum pour n’importe quel départ en un ou deux mois. Ou commencez instantanément, en comptant sur un résultat moyen.

Deux ans d’anulations de courses à cause du COVID et maintenant la guerre…. Comment voyez-vous les choses dans les mois à venir ? Pendant les restrictions, comme vous le savez, j’ai marché 206 km sur un tapis roulant, et en 2021 j’ai marché 500 km à Saint-Pétersbourg avec le soutien de Decathlon, environ 2 km autour du magasin Decathlon. Ce qui se passera cette année est encore incertain.

Avez-vous toujours l’ambition de participer aux grandes épreuves comme des 28 heures ou le Paris Alsace par exemple ? J’ai très envie de venir à Roubaix et dans le Grand Est, et je viendrai dès que l’occasion se présentera. Aujourd’hui, c’est le meilleur événement de longue marche au monde que je connaisse. Organisation et respect des sportifs, des spectateurs, des traditions, toujours au plus haut niveau. Paris Alsace ???? En l’absence d’aide et des frais de préparation et de participation d’au moins 5 000 euros, non. Il n’y a aucune information sur le déroulement de la compétition. 2 participants et 6 commissaires ! Médecine ? Sécurité ? Non, malheureusement aujourd’hui, je n’envisage pas de m’engager sur le Paris -Alsace. C’est dommage, parce que c’est une grande course, avec une grande histoire, mais pour moi, si les organisateurs ne changent pas d’attitude envers les athlètes, le public et les exigences envers eux-mêmes, elle mourra ! Vraiment désolé !

Dmitriy Ossipov pour qui « toute guerre est mauvaise » et malgré le contexte, adresse toutes ces amitiés à ces amis marcheurs, en leur souhaitant une bonne santé pour cette nouvelle années : « Je souhaite à tous mes amis, et ceux que je ne connais pas, une bonne santé. J’espère vous voir tous bientôt !«