Blog, Evénements, Interview, marche athlétique

Florian Mayer : Il faut se fixer la lune pour toucher les étoiles !

IMG_1439A un mois des Championnats de France de Marche Athlétique qui se disputeront à Gien (45), Florian Mayer, 23 ans, Champion de France sortant du 50 Kilomètres, revient sur une saison 2019 perturbée, mais toutefois marquée par certains points positifs comme son titre de Champion de France et un nouveau record personnel. De quoi rester ambitieux pour les prochaines années avec de beaux objectifs à plus ou moins long terme, comme une éventuelle participation aux Jeux Olympiques de 2024 à Paris.

On ne vous a pas beaucoup vu sur les épreuves de marche après votre titre de champion de France. Comment s’est passée votre saison ? Effectivement on ne m’a pas beaucoup vu en deuxième partie de saison après mon titre sur le 50 kilomètres. C’est un peu comme ça que ça s’est passé les saisons précédentes également.. Cependant l’année 2019 était compliquée, car j’étais en école de police, donc la récupération après mon 50 km n’était pas optimale… Mon corps était usé et fatigué , puis je suis tombé malade à la fin du mois d’avril ! J’étais en méforme tout le mois de mai, mais j’ai tenu malgré tout à faire les interclubs car c’était important pour mon club L’ Athletic Vosges Entente Club. Ensuite ne voyant pas la forme venir et n’atteignant pas le niveau voulu, j’ai déclaré forfait pour les France élite du mois de juillet et j’ai alors arrêté ma saison. J’ai pris du plaisir en me ressourçant devant le tour de France puis j’ai fait beaucoup de vélo notamment en faisant les plus grands cols alpins !  Je me suis ensuite re-mobilisé dans l’optique du 50 km à Balma, mais par manque de préparation dû à l’école de police, j’ai abandonné, car il n’y avait plus rien à espérer… j’ai fait quelques jours de repos puis je me suis mis en route pour la saison 2020, une saison charnière ! Cependant, 2019 reste tout de même une très belle saison avec le titre de champion de France ( record personnel battu), ainsi qu’un nouveau record personnel sur 5000 mètres marche avec un temps de 21’26 ».

Nous sommes à quelques jours des championnats de France 2020. Où en êtes-vous dans votre préparation ? Oui déjà plus qu’un mois avant le championnat de France des 20 et 50 km marche et la préparation se passe plutôt bien pour l’instant ! Il reste 3 semaines et demi de préparation, elles seront déterminantes.

Une victoire à Gien vous apporterait une troisième victoire consécutive sur le 50 km. On dit bien jamais 2 sans 3. Pensez-vous être capable de récidiver ? Ce proverbe est souvent utilisé en effet jamais 2 sans 3 mais pour le 50 km marche ce proverbe ne peut pas être utilisé ! On ne peut jamais faire des prédictions, et faire la course avant l’heure ! Le 50 km est à prendre avec beaucoup d’humilité. Évidemment que j’ai envie de récidiver mais il y a tellement de paramètres à prendre en compte en terme de gestion de course, technique de marche et tactique de course, qu’il faudra voir tout au long de la course. Il faudra que tout soit réuni pour pouvoir faire une belle compétition et peut être envisager un nouveau titre mais la concurrence sera rude attention !

Pouvez vous nous expliquer comment vous allez gérer votre préparation d’ici le 22 mars ? Une montée en puissance d’ici quelques jours ? Comme dit précédemment, la montée en puissance va se poursuivre dans les jours qui viennent afin d’être au sommet de ma forme le 22 mars, tout a été prévu et calculé par mon entraîneur Eddy Riva. Maintenant pour le détail des séances je ne vais pas m’étaler dessus, une chose est sûre ça va faire de nombreux kilomètres au compteur !

IMG_1438Quels adversaires redoutez vous le plus ? Il n’y a pas un adversaire que je redoute plus qu’un autre, maintenant je sais qu’Hugo Andrieu sera très fort le 22 mars, je ne sais pas encore exactement quels seront mes autres concurrents directs mais une chose est sûre si je veux obtenir le titre il faudra battre tout le monde ! Il faut être très humble en abordant cette course tout en ayant un état d’esprit de guerrier et une mentalité de tueur. Je pense avoir les armes pour rivaliser et je me battrai quoiqu’il arrive !

Après ces championnats quels seront vos prochains objectifs ? Est-il possible que vous soyez présent aux JO ? Après ce championnat de France du 50 km marche je ferai une pause car mon corps sera fatigué, je ferai beaucoup de vélo et j’envisage de faire les championnats de France élite (10 000 mètres marche) cet été avec auparavant un 20 km marche afin de me qualifier. À partir de juillet, je pense que je préparerai un autre 50 km prévu en octobre, mais je suis d’abord focalisé sur le 22 mars et rien d’autre ! Non il n’y a aucune chance de me voir aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Pensez-vous aux JO de 2024 à Paris ? En revanche oui, je pense énormément aux Jeux Olympiques de Paris 2024 ! C’est clairement l’objectif ultime que je me suis fixé avec mon coach ! C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai commencé très tôt le 50 km ( en 2017 ) afin d’essayer de progresser chaque année et de me rapprocher petit à petit des minima, j’en suis encore loin mais je ne me ferme pas la porte pour atteindre ce rêve ! C’est pour cela que j’ai dit 2020 sera une saison charnière car si tout se passe à merveille le 22 mars avec dans l’idéal un beau chrono ça confirmera les ambitions et il me restera 4 ans pour parvenir à mon objectif ! Et si jamais ça ne fonctionne pas pour 2024 je me laisserai une ultime chance pour 2028. Ce serait une magnifique revanche par rapport au jour où je suis arrivé au monde. Au delà de ça, je pense que mon corps sera à bout mais bon c’est encore très loin tout ça ! Objectif 22 mars 2020 dans un premier temps avec en ligne de mire Paris 2024 ! Il faut se fixer la lune pour toucher les étoiles !

Certains marcheurs à l’image de Kévin Campion, Yohann Diniz ou encore David Kuster participent à des stages de préparation. Avez-vous droit à des stages également ? Quelles sont les conditions pour y avoir droit ? Oui la plupart des marcheurs tels que ceux que vous avez cités bénéficient de stage, malheureusement moi je n’y ai pas accès car je ne figure pas sur la liste des personnes retenues dans le collectif national étant donné que je suis absent de l’équipe de France depuis 2016… maintenant reste à ma charge de faire mes preuves, de montrer que le staff de l’équipe de France de marche peut compter sur moi et de réaliser de grandes compétitions avec de gros chronos. Je travaille dans ce sens et je sais que le travail finit toujours par payer donc je ne lâcherai rien et je ferai toujours de mon mieux !

Concernant vos chaussures ? Etes vous attaché à un modèle ou une marque particulière ? En ce qui concerne mes chaussures, je m’entraîne depuis 1 an et demi avec les chaussures Newfeel RW900 conçue spécialement pour la marche athlétique !

Savez vous combien de kilomètres d’entrainement et de compétition vous effectuez chaque année ? Non je ne comptabilise pas le nombre de km effectué en compétition ou à l’entraînement, je l’ai directement sur internet ( site polar ) mais honnêtement le total en compétition est bien maigre compte tenu du peu de compétition effectuée durant l’année et pour les entraînements ces derniers temps c’est assez disproportionné car en hiver j’accumule les kilomètres de marche et l’été j’empile les kilomètres sur mon vélo !

Cela représente combien de paire de chaussures par an ? Je suis environ à 4-5 paires de chaussures par an en moyenne ce qui représente un nombre relativement important.

Pour revenir à la compétition, concernant les championnats de France à Gien, avez-vous connaissance du parcours ? Pouvez-vous nous le décrire ? Alors je n’ai jamais été sur le parcours, mais apparemment il y aurait un léger faux plat montant et donc également descendant étant donné que c’est une boucle de 1 km. J’ai analysé un peu le reste du parcours à travers des images et je peux en déduire qu’il a l’air roulant sans grosse épingle à cheveux donc c’est une bonne chose, maintenant il y a également une portion en ligne droite alors j’espère que la météo sera clémente et que le vent ne sera pas de la partie, sinon il faudra revoir la stratégie de départ et modifier la gestion de course pour ne pas perdre trop d’énergie à lutter contre le vent…  Une chose est certaine, ça sera une belle fête pour la marche athlétique et il y aura un très beau plateau sur l’ensemble des courses ! Rendez-vous le 22 mars.

IMG_1880

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s