Blog, Evénements, marche, Marche nordique

Claude Larmoyer sur la Route des Hommes, une belle leçon de vie

30712436_793080940882611_3430526489875142975_nClaude Larmoyer sur la Route des Hommes, une belle leçon de vie

A quelques jours de la Route des Hommes, Claude Larmoyer, qui se présente comme accro à la belle marche nordique, se prépare comme un véritable professionnel pour sa deuxième participation, sur la distance de 100 kilomètres.

On dit souvent qu’il n’y a pas d’âge pour la marche. La preuve en est avec Claude Larmoyer, 70 ans, qui s’est lancé dans la discipline en 2015, en apprenant les gestes sur internet et en se lançant dans sa première compétition sur le Trail de Bonnelles, où il pris la 19ème place sur 41.

Depuis, le marcheur passionné, enchaîne les compétitions. Licencié depuis septembre 2016 au club de Villiers Sport & Culture dans les Yvelines, petit club où il est le seul licencié, Claude Larmoyer a cumulé cette saison, 28 compétitions FFA sur des courses de 10 à 33 kilomètres. Il s’alignera le 30 septembre à Fontainebleau sur son 3ème championnat de FRANCE. S’il a obtenu quelques podiums, Claude Larmoyer aime rappeler qu’il privilégie avant tout la convivialité et une belle technique.

Après les 100 kilomètres de Fougères en mai dernier, qu’il a malheureusement abandonné au kilomètre 53, vaincu par le froid, celui qui apprécie les courses longues distances, progresse tranquillement aux contact des meilleurs, tout en appréciant les échauffements collectifs, les compétitions et les après courses avec spécialités culinaires et verres de l’amitié…

Lorsque Claude Larmoyer évoque sa préparation, c’est une préparation digne d’un sportif de haut niveau qu’il nous présente : « Attention à ne pas trop cumuler de fatigue, des marches de 20 à 30 km tous les deux ou trois jours, l’essentiel est de soigner la gestuelle et la régularité afin d’être efficace avec un minimum d’effort, vitesse maximum de 6 km/h pour se conditionner à un rythme régulier sur la durée, on part pour une marche de 20 à 22 h dont 9 h de nuit !!! Ne pas oublier les échauffements et les étirements que je fais après la douche, jamais tout de suite après l’effort… et en complément une marche de nuit de 30 km pour essayer le matériel en condition, frontale, gps etc…10 jours avant, repos zen, sauf les 45 minutes habituelle le matin échauffement assouplissements et étirements !
Bien sûr on aura préparé ses pieds, Tanol ou citron, crème NOK deux fois par jour, bonnes chaussures très souples de running s’il fait beau, de trail s’il pleut….« 

_MG_3070Question objectif, pas question de faire n’importe quoi non plus et tout est déjà programmé dans sa tête : « Mon objectif raisonnable : 100 km, en moins de 22 h, soit un départ le samedi à 10 h avec arrivée avant 8 h à Douaumont, soit une vitesse moyenne de 5 à 5,5 km/h, des pauses ravitos de 5 à 10 mn tous les 10 km, sauf à mi parcours vers 20 h 30 à Souilly. Repas chaud, douche, change complet, attention à la fraîcheur de la nuit cumulée à la fatigue…. la nuit c’est 9 h avec pleine lune si ciel dégagé…
Boussole, GPS et carte, les sentiers ne sont pas toujours évidents !!! Le samedi, il peut faire très chaud l’après midi, se vêtir en conséquence. Côté alimentation, je prépare une salade de pâtes complètes avec olives, comté, jambon sec, saumon, j’en mange la moitié 3 h avant la marche, le reste vers midi. En principe on peut se restaurer à la halte de Souilly pour le soir. Sur les ravitos on trouve quelques fruits frais et secs, du pain d’épices et de l’eau et thé ou café, donc comme on a besoin de sel pour ne pas se déshydrater je prépare en plus du cake énergétique salé avec gingembre confit au miel, parmesan, jambon sec, olives, noix, huile de noix etc… 10 tranches soit 1 à chaque ravito, et boire régulièrement, il faut en permanence 2 à 3 litres pour le samedi, un peu moins la nuit… L’essentiel est une marche régulière, économe, avec des haltes courtes, éviter de s’asseoir, de s’allonger, par sécurité, marcher groupé pendant la nuit et tout devrait bien se passer. Ce n’est pas une compétition mais un défi personnel qui ne doit pas laisser de traces, juste se faire plaisir, faire des rencontres, retrouver une partie importante de notre histoire. Avis aux amatrices et amateurs, il est encore temps de s’inscrire, je compte sur vous pour partager ce pur bonheur…« 

Après Verdun,  et avec la Brunehaut MNCD de 17 kilomètres le 8 septembre, la marche de l’Aiglon MNCL de 26 kilomètres à Fontainebleau le 15 septembre, et bien sûr, le Championnat de France le 30 septembre à Fontainebleau également, Claude Larmoyer nous livre un beau programme qu’il souhaite avec une super ambiance et pour longtemps encore !!!

23331131_1544760668904818_7417862610081372332_o.jpg

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s