Blog, Evénements, marche

Défi Paris-Strasbourg : Commémoration du 22 au 25 mai 2018

Commémoration.pngC’est un événement unique que je vous propose de découvrir. Ce mardi matin, des marcheurs s’élanceront dès 5h15, du Mémorial de l’armistice, situé à proximité de Compiègne (60), pour rejoindre Strasbourg, afin de commémorer le centenaire de l’armistice de la guerre 14-18.

Cet événement qui se disputera du 22 au 25 mai, a été lancé et mis en place par des spécialistes de la marche de grand fond, dont Ottelo Spadari, fin connaisseur de la course Mythique née en 1926, qui en est l’initiateur. Quatre français bien connus dans le monde de la marche, prendront la route ce mardi 22 mai dès 5h15 du matin, pour un hommage poignant aux soldats de la guerre 14-18 : Habib Salhi, Pascal Grange, Roger Quemener, 7 fois vainqueur de la course Paris-Strasbourg/Paris-Colmar et Jean-Pierre Grange.

Afin de vous présenter un peu mieux le projet d’Ottelo Spadari, je vous propose de revenir avec lui, sur la genèse de ce défi Paris-Strasbourg.

Comment est né ce projet ? Comme tu le sais, j’ai toujours été présent dans la création d’événements liés à la marche de grand fond. Un jour, je me suis demandé si à l’heure actuelle, avec les moyens modernes très poussés dans l’aide aux sportifs, quelqu’un serait capable de réaliser le Paris-Strasbourg à la marche, sans neutralisation, comme en 1926, avec les mêmes temps horaires. J’en ai donc parlé à Roger Quemener, spécialiste de la discipline et fidèle ami, qui a été immédiatement séduit par le projet. Des collaborations ont rapidement été envisagées et après quelques jours, il m’a tout simplement dit que si je souhaitais vraiment réaliser le Paris-Strasbourg, il serait à mes côtés pour m’apporter tout son appui et ses conseils (il a été à la Direction du Paris-Colmar). Je n’ai donc pas hésité une seconde, puisque j’y avais longuement réfléchi avant de lui en parler. J’étais prêt à organiser ce projet et je me suis rapidement lancé dans la conception du site officiel de l’événement. Sous l’impulsion de Roger Quemener, Michel Hersent, responsable du site Forums « cybermarcheur« , a créé toute une structure complète dédiée au Paris-Strasbourg.

site210Je suppose qu’il y a eu un gros travail de fond, pour lancer un tel projet. Peux-tu nous en dire quelques mots ? Les mois qui ont suivi ont été très laborieux. Etude, conception et réalisation ont demandé un long travail. Un petit groupe souhaitant participer s’est manifesté apportant son point de vue, proposant des circuits avec leur vision individuelle de la démarche. Pour moi un organisateur doit avant tout tenir le cap sur le but à atteindre, tout en cherchant à unir et prendre en considération des besoins et souhaits des participants, qui ont une énorme motivation pour ce Paris-Strasbourg. Après plus de trois mois d’écoute avec une réelle analyse de leurs besoins, à l’approche du mois de novembre, je me suis mis à concevoir le circuit avec une thématique qui de toute évidence était présente en ce mois de novembre : Le 11 novembre, l’armistice. Le projet avait son nom définitif : Le Paris-Strasbourg à la marche, commémoratif du centenaire de l’armistice de la guerre 14-18, en résumé, la commémoration.

Comment a été accueilli ce projet ? De nombreuses personnes ne croyaient pas en moi dans ce projet de folie. Il est vrai que je n’avais jamais rien organisé de ce genre. Il a donc fallu faire le choix cornélien du matériel le plus performant à utiliser, à apprendre à l’utiliser pour construire le circuit entre Paris et Strasbourg et acheter tout le matériel. Heureusement, Roger m’a proposé de financer le matériel, somme qui a été rendue. Il a donc fallu tester le travail réalisé plusieurs fois sur plusieurs centaines de kilomètres et ultime étape du projet, envoyer la programmation aux membres de l’équipe de marcheurs, pour le tester sur leur GPS de randonnée, ce qui fût une réussite totale. Je tiens vraiment à remercier Roger Quemener, qui a été présent à tous les instants depuis août pour m’accompagner et surtout, tirer sur la sonnette d’alarme vigoureusement, pour éviter les pièges qui se présentaient à moi.

Peux-tu nous présenter un peu ton parcours ? J’ai la chance d’avoir plusieurs cordes à mon arc. Professionnellement, cinéaste réalisateur. Loisir : Animateur, présentateur et artiste de scène. J’ai eu la chance de suivre des stages avec Annie Fratellini et Pierre Etaix, et de créer une troupe de clown. Autre loisir très coûteux, la marche de grand fond. J’ai commencé en 1976, en réalisant des directs radios sur le Paris-Strasbourg/Strasbourg-Paris et les Paris-Colmar, puis ce fût les reportages avec caméras très coûteuses. Diffusion en direct pour la première fois, toute l’arrivée du Paris-Colmar ainsi que la remise des prix. C’était l’aboutissement d’un très long investissement en temps et en argent. J’ai aussi travaillé dans la formation d’adultes, formation d’animateurs et de formateurs, en utilisant la caméra en techniques d’autos-copie, un des modules dans lequel je me suis spécialisé était « conduite de réunions et gestions de conflits », peu de gens étaient à l’aise pour aborder cette formation. Ce qui m’aide toujours à l’heure actuelle, dans le domaine de la marche !

Comment s’est passée l’approche avec les différentes mairies du parcours ? J’ai été agréablement surpris. Au téléphone, les personnes concernées étaient surprises du projet, certains trouvaient cela super. Il y a même une grande ville de Champagne à laquelle je n’y croyais pas plus que cela . Alors que je proposais plus d’informations à la secrétaire responsable, celle-ci m’a tout simplement affirmé, non, monsieur, vous m’avez convaincu ».

Que peux tu nous dire encore sur ces prochains jours ? Il y aura plusieurs recueillements et cérémonies dans plusieurs communes de France dont en Allemagne. Les Frères Grange qui vont commémorer en marchant, ont leurs grands-pères qui ont combattu sur le Mont du Leomont. Nous serons équipés en matériel de sonorisation, prises de vues, éclairages et studio de post productions mobile, pour la production journalière de l’information. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s