Claude Larmoyer présent ce samedi 23 avril 2022 sur la Nordique de Saint-Avé, pour sa première édition, nous fait l’honneur de revenir sur cette épreuve ambitieuse, qui a vu la victoire d’Olivier Guillemin, devant Michel Priol et Yvon Morin. Trois habitués des premières places sur le Marche Nordique Tour.

Claude Larmoyer : « Il fallait y être… St Avé, c’est le fief des Jaunet, en premier Nathalie, 4 ans à la tête du Club Courir à St Avé où elle développe la Marche Nordique, Loisir et Compétition et parallèlement remporte 4 titres de Championne de France en 2015 à St Jean-de-Monts, en 2016 à Verneuil-sur-Seine, en 2017 à Fontenay-sur-Eure, en 2018 à Fontainebleau…Pause sportive en 2019, avec un tel palmarès on peut raccrocher les bâtons la tête haute.

Mais dans la famille il y a Jean-Yves… de la rigueur, de l’engagement, il adhère au club comme entraîneur Athlé, juge sauts, juge Marche Nordique et enfin entraîneur MN. Il est une référence dans le milieu. En 2019 entrant au CA du Club il a pour ambition de créer une compétition sur St Avé pour intégrer le circuit du Challenge Marche Nordique Tour au sein de la FFA. Son programme après cette prestation réussie, la mise en place d’une épreuve inscrite au calendrier officiel le 22 Avril 2023, label Régional, et le 20 Avril 2024 un label National et pourquoi pas présenter un dossier pour des prochains Championnats de France.

Et il y a aussi Alexandra ainée de la fratrie, surtout active en course à pied, elle à un beau projet, 100 km les 2 et 3 Juillet prochain à Dieppe, défi OXFAM qui l’amène à participer à la Nordique de St Avé mais un surcroît d’entraînement l’a contraînt à l’abandon…

St Avé c’est le Morbihan, 10 000 habitants au Nord de Vannes, le stade de Lesvellec, lieu d’entraînement du club, situé près d’un parc boisé superbe dépendant de l’EPSM de St Avé, une belle collaboration débute avec l’équipe soignante pour une participation des malades à des activités Marche Nordique… La MGEN est sur le coup, l’équipe municipale aussi, sans oublier le CDA 56. Le parcours, tracé par des spécialistes, 4 boucles de 3 km et un final autour du stade de 0,200 km soit environ 12,2 km, un tracé exigeant avec sous bois, quelques racines bien signalées…que du bonheur.

Ce samedi matin, beau soleil, on est en Bretagne, Olivier Guillemin, l’espoir du Club est sur le pont dès six heures, 4 kilos de pâte à crêpes, recette familiale, et on installe les crêpières…très convivial chez les Bretons ce sera avec la remise du Dossard 2 bières artisanales de la micro brasserie de St Nolff et pour les finisher donc une galette et un demi ! Olivier sera relayer par sa maman pour les 160 crêpes au programme…Pendant ce temps, Nathalie et Jean-Yves sont à fond sur l’organisation avec une belle équipe de bénévoles, rien n’est laissé au hasard.

Les juges sont au taquet, sous la direction de Bernard Baudoin, du Mans Athlé et JA de l’épreuve, c’est une femme et 8 hommes en jaune prêts à cartonner, ce sera en tout 56 pénalités distribuées, certains cumulent et ce sera le rouge à la 4ème …Pas facile de trouver l’équilibre, sanctionner sans dégoûter, avec justesse pour que notre sport soit reconnu mais il faut évoluer, faire règles communes au niveau international et former sans cesse coachs et juges…C’est à ce prix que notre discipline gagnera ses lettres de noblesse…

Mais on approche de 14 h … Effervescence sur la ligne de départ, bien sûr 49 inscrits ce sera simple sauf que les places sont chères, on a de l’ambition. Olivier Guillemin chez lui veut se conforter après France où il n’a pas eu l’occasion de montrer son potentiel. Il a à cœur d’exceller devant son public… C’est donc une course en tête, bien gérée, il ne laisse aucune chance à ses adversaires du jour…une technique parfaite et de la vitesse et surtout de belles émotions, il est rayonnant de bonheur et va finir en 1 h 21 mn 35 s. avec une belle avance !

A sa poursuite, frustré par son forfait aux France et fatigué par un épisode Covid Michel Priol du SRA va retrouver ses marques et fini en 1 h 25 mn, grande satisfaction pour lui. En 3ème place, Yvon Morin de l’Union Sportive Bainaise, un marcheur toujours partant sur des compétitions aux 4 coins de la France. Un podium mérité.

A la suite Gilles Sommer du Cima Auray en 1 h 25 mn 47 s puis notre incontournable pirate en eau douce Denis Leux, rescapé du HBA termine en 1 h 26 mn 44 s.

Très belle surprise chez les féminines avec la victoire et 6ème place au scratch d’Elodie Besnier Kerven du SRA en 1 h 27 mn et 2s … belle performance pour une marcheuse efficace.

Erwan Pellerin du même club termine en 1 h 28 mn 10 s. Solenn Roussseau, la sympathique trublionne du Quimper Athlé monte sur la 2 ème marche chez les filles en 1 h37 mn et 35 s et sur la 3 ème marche Nathalie Liard de l’APCA 85 termine en 1 h 38 mn 25 s.

Ça devient une tradition on récompense les meilleures techniques…sous l’œil averti de Nathalie Jaunet, à ce jeu c’est Valérie Galichet du CIMA Pays d’Auray et Stéphane Grégoire de Courir à St Avé qui obtiennent cette belle récompense, dommage que Stéphane n’ait pas exploité tout son potentiel sur cette compétition !

Ça devient une tradition on récompense les meilleures techniques…sous l’œil averti de Nathalie Jaunet, à ce jeu c’est Valérie Galichet du CIMA Pays d’Auray et Stéphane Grégoire de Courir à St Avé qui obtiennent cette belle récompense, dommage que Stéphane n’ait pas exploité tout son potentiel sur cette compétition !

Cette première édition de la Nordique de St Avé est donc validée, une organisation et un accueil exemplaire, un beau parcours technique….une réussite pour ce championnat départemental.

Rendez vous en 2023, après ce galop d’essai, l’équipe de St Avé saura séduire les Nordiques de toute la France, c’est ce que nous leur souhaitons.

Vous pouvez retrouvé le classement complet de la première Nordique de Saint-Avé, sur ce lien.