Blog, Evénements, marche, Marche nordique, Mon défi 2019, randonnée

Meaux – Nangis : 6 juillet 2019

P_20190706_125758 (2).jpgVous avez été nombreux à me soutenir pour ce premier défi que je me suis lancé en cette année 2019, et je vous en remercie !

Je vous fait donc un retour de cette journée qui n’est déjà plus qu’un souvenir.

4h50 ce samedi 6 juillet 2019, mes yeux s’ouvrent avant le réveil programmé pour 5 heures. J’ai peu dormi, à minuit j’étais encore dans les derniers préparatifs. Je prends mon temps, je partirai quand je serai prêt, on va pas commencer à stresser …

Je mange un peu, un bol de flocons d’avoine. A 5h30 je suis près. Je n’ai plus qu’à remplir ma poche à eau, mais pas trop, pas envie de sentir trop de poids. Je rajoute quelques gels et barres énergétiques dans mes poches pour tenir environ 30 kilomètres. Autour de Lumigny, où mon fils Matthias m’attendra avec de nouvelles provisions.

5h45, je sors de la maison pour mettre mes bâtons et lancer mon application qui me donnera des indications importantes pour ces premières heures, car pas sûr qu’elle fonctionne jusqu’au bout. Je remarque qu’il n’y a aucune fraîcheur matinale et que la journée s’annonce donc plutôt chaude.

Au bout de 2 kilomètres, j’ai déjà chaud, il faut dire que le début n’est pas évident. C’est une longue montée pour emprunter le chemin de Crécy qui me fera rejoindre Magny Saint Loup.

Malgré la montée et le réveil matinal, je suis à 7 km/h, et je rejoins Magny Saint Loup rapidement, pour filer vers Bouleurs et Crécy la Chapelle.

J’appréhendais de perdre du temps en traversant Crécy la Chapelle et finalement c’était calme, donc pas de gêne avec la circulation ou les passants. Juste une hésitation à un carrefour sans signalisation. J’étais passé la veille en voiture et j’ai reconnu une crêperie qui m’a fait prendre la bonne direction.

Il est encore tôt, je file vers Tigeaux, tout va bien, j’ai encore de l’eau et de quoi manger. Le secteur est boisé, pas de grosse chaleur pour l’instant. Je croise des cyclistes qui m’encouragent. Ensuite, c’est une longue montée, celle de Dammartin sur Tigeaux, en direction de Lumigny. Je passe bien, je me sens bien, mon application m’indique 23 kilomètres parcourus en trois heures à la moyenne de 7.6 km/h, je suis confiant pour la suite.

Entre Dammartin sur Tigeaux et Lumigny, je suis bien protégé du soleil, dans une partie très boisé, mais je commence quand même à appréhender les prochains kilomètres, car ma poche d’eau est vide et il ne me reste plus qu’une petite boisson énergétique à moitié remplie. Je vois un serpent tout noir sur le bitume, je pense qu’il était mort, il ne bougeait pas. Un peu plus loin, un rat tout déchiqueté et aucun quidam, pas même un vélo durant une dizaine de kilomètres. Mais le plus ennuyeux c’est que mon application ne m’indique plus rien….je n’ai donc plus aucun repère, mais je sens que j’avance encore à une bonne allure.

En arrivant à Lumigny, mon fils m’attend à l’entrée du village. Je suis soulagé, je vais avoir de nouveau des repères et c’est un grand soulagement de retrouver de l’eau et quelques provisions pour les prochains kilomètres. Je lui demande l’heure et je comprends que si je continue à cette vitesse, je pourrais terminer mon périple en 6h30. Alors pas question de perdre du temps, je bois vite et recharge mes poches de provisions. Il me demande où il m’attend après, je lui réponds, devant le Parc des Félins.

Capture dÔÇÖ+®cran (80)

Je sens que l’eau est de plus en plus importante à cause de la chaleur, et que je ne serais plus protégé du soleil avant l’arrivée. Je traverse le village de Nesles et monte la côte en direction de Rozay en Brie. Il fait de plus en plus chaud et j’ai déjà hâte de boire, j’ai une boisson énergétique dans ma poche mais après une bonne gorgée elle est vide, j’ai du mal à la remettre dans ma poche arrière, je la fait tomber, je la ramasse… Elle est enfin bien dans ma poche. Je distingue une voiture à l’arrêt sur la route de la Chapelle Iger. Le soleil tape, mon fils m’attend pour me rafraîchir… J’approche de la voiture mais ce n’est pas lui, où est-il ? Pour la première fois, je commence à douter. J’ai très chaud, je n’avance plus et il me reste encore une bonne dizaine de kilomètres. Il y a cette petite descente pour atteindre la Chapelle Iger après un long faux plat. Je suis en plein soleil… Je vois mon fils presque à la sortie du village…Enfin de l’eau !! Je n’ai pas faim, je veux surtout boire. Il est plus de 11 heures et je me vide presque la bouteille sur la tête. Je prends mes précautions au vu de la chaleur et j’indique à mon fils :  « Attends moi en haut de la côte, au Moulin et à la sortie de Gastins, je suis cuit, j’ai besoin d’eau« .

Je connais bien les environs pour y avoir habité et avoir fait pas mal de vélo, notamment sur la prochaine difficulté, une côte de 1 kilomètre avec une succession de petites bosses avant d’arriver à Gastins, village où habitait ma soeur et où elle repose. Je me rafraîchit comme prévu en haut de la côte et devant le Moulin de Gastins. Je ne peux pas abandonner maintenant, il me reste 8 kilomètres. En passant devant l’église, je vois qu’il n’est pas encore midi et que malgré la fatigue, les 7 heures sont encore envisageables.

20190706_120103_HDRDans le bas de Gastins, sur la route de Clos Fontaine (photo ci-contre), je retrouve mon fils à la sortie du village, ainsi que mes parents venus m’encourager. Une bonne surprise, je pensais les voir juste à l’arrivée sur Nangis. Ces 8 derniers kilomètres sont difficiles, en légères montées et avec le vent de face. Pas vraiment cool pour finir, mais je n’ai plus le choix, il faut tout lâcher dans ces derniers mètres.

Je passe Clos Fontaine, je n’ai pas réussi à voir l’heure sur l’église, le temps passe…. Je passe devant l’aérodrome de Clos Fontaine, toujours en légère montée, ces derniers kilomètres sont usants. Nangis approche, un dernier virage et c’est la rue de la Sablière., il est 12h50. Je suis enfin à Nangis, soulagé d’être arrivé après un peu plus de 7 heures de marche et un peu plus de 50 kilomètres. Soit une moyenne autour des 7 km/h. Dommage que l’application n’ait pas tenue jusqu’au bout ! J’aurais pu avoir de meilleurs indications.

Voilà pour ce premier défi du blog Culture Marche ! C’était une première expérience qui m’a permis de faire un petit geste au profit de l’association Vivre Comme Avant, en récoltant près de 500 euros. On essaiera de faire mieux la prochaine fois :), peut être en ayant plus de retours médiatiques …. Je sais que R2M Radio a fait un peu de promo, de même que le site FranceNetInfos (Merci à eux !). Un Grand Merci aussi à 77 FM pour le Coup de Pouce !

Puisque l’on est dans les remerciements, je remercie :

  • Marc, Rébecca, Fabrice, Emma, Olivier, Laurent, mes parents, Sandrine (ma femme), Matthias (mon fils), et bien sûr, ceux qui ont souhaité rester anonyme. Je remercie également Tony Vasquez Baluenga, Annie Brousse, Présidente de l’association Vivre Comme Avant, l’équipe de Newfeel pour m’avoir offert une tenue complète de marche dont les chaussures et les bâtons que j’avais ce samedi, ainsi que Michel, Daniel, Sébastien et Yann pour leurs encouragements sur le Forum des passionnés de marche nordique jemarchenordique.com.

Jpeg

 

 

6 réflexions au sujet de “Meaux – Nangis : 6 juillet 2019”

  1. Hello Encore bravo et chapeau pour ta performance , un exemple de courage

    Bises bonne journée

    Papa maman maya vient d’arriver bisous de la part de Maya et encore bravo pour la course à pied je t’aime très fort fort fort fort

    ________________________________

    Aimé par 1 personne

  2. Félicitations Guillaume pour cette belle aventure et surtout d’être allé au bout pour porter les valeurs et les causes ! Bravo aussi à l’assistance !
    Rodolphe.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s