Blog, Evénements, Interview, marche, marche athlétique

Gabriel Bordier, en route pour un deuxième sacre

38462775_1904155869886389_3301859415648370688_n

Gabriel Bordier, champion de France en titre du 20 kilomètres et du 5000 mètres élites, s’est offert samedi dernier un nouveau record de France Espoirs du 5000 mètres. A quelques jours des championnats de France en salle et des Championnats de France du 20 et 50 kilomètres à Epinal, Gabriel Bordier est en route pour un deuxième sacre. Une bonne occasion pour en savoir plus sur ce marcheur de 21 ans, licencié à l’US Saint-Berthevin athlétisme, qui est avec David Kuster et Florian Mayer, l’un des meilleurs marcheurs français, pour les grandes échéances à venir.

Tout d’abord bravo pour ce nouveau record samedi dernier. Vous avez dit que ce n’était pas spécialement un objectif. A quel moment avez-vous senti que vous étiez dans un grand jour et qu’un record était envisageable ? J’essaie de toujours me donner à fond sur une épreuve, je me fixe des objectifs que je sais abordable avec ma forme tout en sachant que je peux aller chercher encore mieux si je suis dans un bon jour. Je commence à très bien me connaitre et je sais assez facilement quelle allure je suis capable de tenir sur quelle distance des les premiers tours. Donc dès le premier kilomètre je savais que le chrono final allait être solide.

Comment gère t’on une course de 5000 mètres par rapport à un 20 kilomètres ? Est ce qu’on est obligé d’être toujours à fond ? C’est complètement différent, sur un 5000 mètres, il faut être très rapidement à fond pour rester dans la course. Sur un 20 kilomètres, on a plus le temps de construire sa course.

N’est ce pas lassant de tourner autour d’une piste de 200 mètres ? Est ce une histoire de concentration ? A quoi pensez vous ? Finir vite ? Sincèrement, que ça soit sur un 5000 mètres ou un 20 kilomètres, à partir du moment où l’on est concentré sur sa course et sur sa performance, on ne s’ennuie pas. On pense à beaucoup de choses, sa vitesse, combien j’ai fait sur ce tour, quand est-ce que je vais me ravitailler, ou en sont mes concurrents …

Peut-on dire que le résultat de samedi dernier est le fruit du travail accompli cette année ? Le fruit de cette année et des autres encore avant.

39751051_1859929914315573_589876666768031744_n

6ème du championnat de France du 20 kilomètres en 2017, 1er en 2018, également champion de France du 5000 mètres en 2018, et un nouveau record sur 5000 mètres ce week end… à 21 ans seulement, on peut dire que tout vous réussi. Les prochains championnats de France du 20 kilomètres sont ils un objectif ? Oui, et une étape importante de la saison à venir. C’est le premier 20 kilomètres de la saison estivale, ça va donc servir à savoir où j’en suis sur cette distance. Et puis, je vais tout faire pour conserver mon titre !

Peux t’on revenir sur vos débuts ? Comment vous êtes venus à la marche, et pourquoi avoir choisi la marche ? Qu’est ce qui vous plait dans ce sport ? J’ai débuté la marche en benjamin a Saint Berthevin, club ou je suis toujours, en voyant les plus grands du club marcher et notamment les soeurs Loryou. J’ai donc essayé, c’était un peu catastrophique au début, mais dès que j’ai attrapé la technique j’ai très rapidement progressé et j’y suis resté. La marche concilie plusieurs dimensions du sport que j’aime : l’endurance, la rigueur de la technique.

On n’arrête pas d’entendre que l »homme est de plus en plus sédentaire et pourtant on a une belle génération de marcheurs, je pense bien sûr à vous, Gabriel Bordier, mais aussi à Florian Mayer et David Kuster… tous presque 20 ans de moins que Yohann Diniz. Comment expliquez-vous cette belle génération de marcheurs Probablement par un hasard, puis les performances de chacun ont stimulé tout le monde, ce qui nous amène aujourd’hui avec une belle génération.

J’aimerai que l’on évoque vos entraînements. Pouvez vous nous dire à quoi ressemble vos semaines ? Grossièrement, je fais 5-6 séances de marche par semaine avec des sorties de 15 à 25 kilomètres puis en complément suivie mon emploi du temps des sortie de footing, piscine ou vélo sans oublier la PPG (préparation physique générale).

Quelle est votre ambition dans la marche ? Succéder à Yohann Diniz ? Je ne fixe plus forcément d’objectifs dans la marche si ce n’est d’être meilleur à chaque épreuve et de prendre du plaisir. Si un jour j’atteint le niveau de Yohann ça serait extraordinaire mais il y a encore beaucoup d’entraînements.

Pensez-vous passer un jour sur le 50 kilomètres ? Je ne dis pas non, mais je veux voir jusqu’où je peux aller sur 20 kilomètres marche d’abord.

En février, il y aura les championnats de France en salle…. vous serez l’un des grands favoris. je suppose que la préparation n’est pas identique à celle du 20 kilomètres. Aurez vous assez de temps pour vous préparer pour les prochaines échéances de longues distances comme le championnat de France à Epinal ? Ma préparation est principalement orienté sur 20 kilomètres, même en période hivernale. Cela ne m’empêche pas de caler quelques séances de vitesse dedans pour préparer le 5000 mètres, mais ce n’est pas mon objectif premier.

Quand vous voyez Yohann Diniz à plus de 40 ans encore compétiteur et compétitif, cela vous encourage t-il à continuer ? Et vous voyez vous encore marcheur dans 20 ans ? Ca nous montre qu’il n’y a pas d’age pour faire du haut niveau. Personnellement, je prends chaque année après l’autre, je ne sais pas ce que je ferais dans 20 ans.

Merci, un dernier mot peut être ? Merci pour cette interview et je tiens à ajouter que dans le sport, il n’y a pas de secret, que l’entraînement !

stage février mira 028

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s