Blog, marche athlétique, résultats

Hirooki Arai vainqueur du 50 kilomètres hommes à Taicang

d5d577f5-469d-4b15-96f1-b3d2cae1be40Hirooki Arai vainqueur du 50 kilomètres hommes à Taicang, le 5 mai 2018

Le Japon n’avait jamais remporté de médaille d’or dans l’histoire des Championnats du monde de course par équipe de l’IAAF, ou une médaille de n’importe quelle couleur dans la course de 50 km, mais l’histoire a été réécrite à Taicang ce samedi 5 mai 2018.

Le favori de la compétition, Hirooki Arai, a assuré son rôle en s’imposant face à son coéquipier Hayato Katsuki, alors qu’un troisième japonais, Satoshi Maruo, complète le podium.

Avec un temps de 3:44:25, Hirooki Arai n’améliore pas son record personnel de 3:40:20, atteint il y a trois ans, mais il n’avait pas besoin d’un record pour gagner aujourd’hui. Katsuki, âgé de 27 ans, a quant à lui amélioré son record de plus de quatre minutes pour remporter la médaille d’argent en 3:44:31 pour ses débuts aux championnats internationaux.

Satoshi Maruo a traîné 21 secondes derrière Katsuki pour décrocher la médaille de bronze.

C’est la quatrième année consécutive où Arai améliore son classement dans les compétitions mondiales. Il a terminé quatrième aux Championnats du monde 2015 à Beijing, a remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2016 à Rio et l’argent aux Championnats du monde à Londres en août dernier.

Le Japon a envoyé sans doute l’équipe la plus forte de 50 km à Taicang, avec trois des cinq concurrents ayant un record de 3:45.

Hirooki Arai : « Je suis très heureux« . Certains des meilleurs marcheurs de 50 km n’étaient pas là, alors j’espérais gagner la médaille d’orEn dehors des courses individuelles, il y a aussi le classement par équipe. Avant la course, nous pensions tous que tant que nous ferions de notre mieux, nous serions en mesure de gagner une médaille. « 

Après avoir parcouru les 10 derniers kilomètres en 43:39, de loin le plus rapide des 10 kilomètres de n’importe quel athlète à n’importe quel moment de la course, l’Ukrainien Marian Zakalnytstyi a perdu près de neuf minutes pour prendre la quatrième place en 3:44:59 et aussi aider son pays à prendre l’argent de l’équipe. L’équipe de bronze est allé à la Pologne, qui a devancé la Chine.

Le seul français, sur cette épreuve, Hugo Andrieu, termine à la 35ème place en 04:05:15 et améliore son temps de 04:06:42 réalisé en 2017, lorsqu’il est devenu champion de France.

Classement du 50 kilomètres hommes

  1. Hirooki Arai – Japon – 03:44:25
  2. Hayato Katsuki – Japon – 03:44:31
  3. Satoshi Maruo – Japon – 03:44:52

Classement par équipes

  1. Japon
  2. Ukraine
  3. Pologne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s