Actualité, Blog, Evénements, Interview, marche athlétique

Eloïse Terrec : Championne de France du 10 km

Ce week-end a été marqué par les Championnats de France d’athlétisme à Albi, qui ont regroupé de nombreuses épreuves dont un 10 kilomètres marche hommes remporté par Gabriel Bordier,en 39’17 », et un 10 kilomètres femmes remporté par Eloïse Terrec (AC Roche S/Yon). Une bonne occasion pour culturemarche.com, de retrouver la nouvelle Championne de France de marche, entraînée par Eddy Riva à Nancy.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des résultats des Championnats de France ici.

Eloïse Terrec : Interview

3eme l’an dernier sur le 20 km, championne de France du 10 km cette année… Qu’est ce qui a fait la différence aujourd’hui pour vous imposer devant une marcheuse expérimentée comme Emilie Menuet ? J’ai bien travaillé cet été suite au confinement, où c’était plutôt une période de repos. Je pense avoir progressé et passé des caps, que ce soit au niveau mental et physique. J’ai aussi grandi et compris beaucoup de chose sur l’entraînement.

Aviez vous la gagne pour objectif des le départ ? Pas tellement, ça a été un peu une surprise, mais en même temps je savais que j’étais très bien en ce moment, que j’avais eu une bonne préparation et donc que tout était de mon côté pour réussir et venir jouer devant avec les filles.

C’était pour vous une compétition de reprise avec des mois sans compétition. Comment avez vous géré ce passage sans compétition ? Au début j’ai eu beaucoup de déception suite à l’annonce de l’annulation des championnats de France du 20 km à Gien, j’avais fait une très bonne préparation et un stage en altitude qui présageait de bonnes performances, malheureusement ça n’a pas pu se concrétiser. J’ai su relativiser face à la situation, il y avait plus grave. J’ai mis cette période à profit pour faire des choses que je ne fait pas d’habitude et j’ai pu profiter de ma famille.

Comment trouve t’on la motivation quand on est compétitrice et qu’il n’y a pas d’objectifs à court terme comme ça été le cas avec le confinement ? C’est dur de trouver la motivation, j’avais l’impression de m’entraîner pour rien. Mais je suis restée positive, c’est une période particulière donc il faut savoir s’adapter et faire avec. J’ai quand même été rassurée quand la fédération a placé une arrière saison.

Comment êtes tous venues à la marche ? Parlez nous de votre parcours de sportive... Ca fait une dizaine d’année que je fais de l’athlétisme et de la marche athlétique. J’y suis venue un peu par hasard, on m’a proposé de tester et de fil en aiguille j’ai continué. J’ai été repérée ensuite par Eddy Riva pour rentrer au pôle de Nancy. J’ai rejoint Nancy quand j’avais 16 ans. Depuis que je suis la bas j’ai des bonnes conditions pour faire ce que j’ai toujours voulu faire : du haut niveau. Ce mois ci j’ai effectué ma 7ème rentrée et je compte bien rester sur Nancy pour quelques temps encor.

Quelle est l’ambiance au sein du pôle marche dont vous faites parti ? Il y a une très bonne ambiance. On est tous bienveillant envers les autres. Je suis au pôle depuis sa création et maintenant que je suis senior je peux dire que je suis une pionnière ! Je suis contente de voir qu’au fil des ans la même ambiance reste.

La marche n’est à ce jour toujours pas bien représentée. Clémence Beretta à d’ailleurs critiqué la diffusion de l’épreuve des championnats.. Comment expliquez vous cela ? Je suis entièrement d’accord avec la critique de Clémence et des autres marcheurs d’ailleurs. La marche n’est pas un sport beaucoup représenté par rapport à d’autres disciplines de l’athlétisme et ça aurait été bien de la mettre en avant pour une fois. D’autant plus que nous étions quand même sur la même compétition que tout le monde… Je pense que c’est une inégalité et un manque de respect.

Vous suivez en parallèle des études de droits.. Comment arrivez vous à gérer ce statut d’étudiante et de sportive de haut niveau ? Je suis étudiante en licence professionnelle droit du travail à Nancy depuis cette année, que j’effectue en alternance. Je gère plutôt bien les deux grâce à mon emploi du temps aménagé : j’ai fait ma première et deuxième année en 2 ans à chaque fois et honnêtement ça m’a bien aidé. L’université de Lorraine et le Creps de Nancy sont très compétent de ce côté la, tout est fait pour qu’on passe notre diplôme dans les bonnes conditions.

Êtes vous confiante pour la fin de saison ? Oui plutôt, ce titre me réconforte dans mon travail et mes efforts ! J’ai hâte d’être sur 20 km pour voir le travail accompli et avoir une nouvelle référence chronométrique, la dernière date de 2019…

Si tout se passe bien…, sans annulation.. quels sont vos prochains objectifs à plus ou moyen terme ? Si tout se passe bienn j’aimerais tenter l’aventure olympique. Ce week-end me donne de bons espoirs, mais il y a encore beaucoup de travail avant d’y arriver.

Merci a vous, un dernier mot peut être ? Merci pour cette interview et de m’avoir donné la possibilité de m’exprimer notamment sur la non diffusion de ce week-end.

1 réflexion au sujet de “Eloïse Terrec : Championne de France du 10 km”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s