Actualité, Blog, marche, randonnée

Longue rando au Québec sans prévoir où dormir

Longue rando au Québec sans prévoir où dormir

« Là, je sentais que je retombais en amour avec la vie et avec MA vie… »

Je journaliste conférencier québecois, Pascal Auger ouvre ce mois de novembre avec un nouvel article qui nous entraîne à la découverte de Heidi Spühler.

Femme aux mille métiers, Heidi Spühler décide de tout quitter pour vivre en nomade. Depuis plus de trois ans, elle marche sur les routes et sentiers pédestres du Québec tout en partageant des moments de bonheur avec ceux qui croisent son chemin.

« Il n’y a pas de réseau. T’arrives à 5 heures à une place, t’es éreintée, t’es fatiguée et puis rien. C’est là que l’aventure commence. »

Découvrir sa voie

Aventurière dans l’âme, c’est à 24 ans que Heidi Spühler, cette femme suisse, décide avec une amie de faire le tour du monde. Depuis 38 ans, elle vit au Québec et travaille dans le domaine de la santé. À l’aube de la soixantaine, Heidi se retrouve dans une rencontre de jeunes entrepreneurs avec un pied cassé. Voulant être à mille lieux de là, c’est ce jour-là que son projet surgit en force suite à la question : Si tu n’avais aucune contrainte, qu’est-ce que tu ferais ?

Heidi réalise qu’elle veut partir loin, marcher, connecter avec les gens. On l’assiste pour tracer les grandes lignes de son projet avec la contrainte de ne rien payer pour son hébergement. Elle ne voulait pas être hébergée sans rien donner mais elle voyait cela comme une sorte de troc.

« Je voulais apporter tout ce que je pouvais faire. J’ai des mains, j’ai des jambes, je sais coacher, j’ai fait beaucoup d’écoute pour des personnes un peu âgées, j’ai coaché et j’ai fait beaucoup de vaisselle

Vivre l’aventure

Une fois rétablie de sa fracture, elle part à l’aventure sans équipement de camping pour se dépanner. Son slogan est: « Du bonheur au suivant ». Elle n’a pas de plan préétabli sauf ses 5 premiers hébergements. Même si les gens lui proposent leur aide, Heidi veut rester libre de vivre ce que le chemin lui révèle. Pendant ces 14 semaines, elle n’a jamais dormi à la belle étoile. Son périple lui a permis d’atteindre ses objectifs et de reprendre vie.

« Là, je sentais que je retombais en amour avec la vie et avec MA vie comme elle était avec toutes ces belles expériences que je pouvais vivre, ça été formidable. C’est un cadeau à se faire, c’est un grand cadeau que je me suis fait. »

Respirer la liberté

Ce périple lui confirme que c’est le mode de vie qu’elle désire. C’est pour cette raison que, depuis 3 ans, Heidi vit en nomade, sans adresse. Elle a le courage de réaliser son rêve, de vivre cette liberté et d’apporter du bonheur aux gens. Bien des personnes ont ce rêve mais ils n’osent pas car cette liberté fait peur. Cette femme inspirante nous invite à nous écouter et à vivre pleinement.

«Faites pas comme moi, faites comme vous comme ça dit dans votre cœur… mais allez-y. Attendez pas d’être sur votre lit de mort. »

*Elle nous partage son expérience avec son livre intitulé « Le fabuleux périple d’une aventurière intuitive » que vous pouvez vous procurer ….

Collaboration de Diane Corriveau

Vous pouvez retrouver les précédents articles de Pascal Auger sur ce lien.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s