Actualité, Blog, marche, randonnée, Saint-Jacques-de-Compostelle

À 12 ans elle fait le tour du globe en pack sac

À 12 ans elle fait le tour du globe en pack sac

Le conférencier et journaliste Pascal Auger revient sur culturemarche.com avec un nouvel article qui nous invite à découvrir Maude, 12 ans, et sa mère, Nancie.

« Il faut vivre le moment présent. Il faut vivre l’instant présent, ici et maintenant parce qu’ici et maintenant c’est plein de bonheur. »

Nancie et Maude, mère et fille, vivent une fébrilité intense car elles sont à quelques heures de fermer leurs sacs à dos afin de vivre leur aventure autour du globe accompagnées de leur animal de compagnie Bella. 

Empreinte nomade

Entrepreneure aguerrie du monde des affaires, Nancie affirme avoir vécu plusieurs vies et elle est rendue à celle de vouloir vivre pleinement et librement. Son empreinte nomade l’invite toujours à découvrir l’ailleurs. Empreinte qu’elle a transmise à sa fille Maude qui aime les plantes, le chocolat, découvrir et voyager. Depuis six ans, Nancie fait l’écoéducation à sa fille âgée de 12 ans. C’est un peu cette approche pédagogique qui amène ces deux voyageuses à découvrir le monde.

« L’enseignement, on le prend à même la nature, à même la société, en communauté. D’élargir les horizons, d’aller voir ce qui se fait ailleurs, cela fait des humains enrichis, cela fait des humains qui ont une perception de la vie qui est différente peut-être et puis qui s’ouvrent le cœur, qui s’ouvrent l’âme à nos prochains à ce qui se fait, à ce qui est la vraie vie autrement dit.»

Les imprévus

Avant la pandémie, elles sont parties à bord d’un VR et, pendant 6 mois, elles ont fait le tour des États-Unis. Elles ont vécu plusieurs adaptations, fait des découvertes. Heureusement, Nancie a la sécurité financière pour lui permettre de partir, d’offrir un certain confort et la sécurité à Maude. Même si l’aspect financier est important, cela ne devrait pas empêcher les gens de réaliser leurs rêves.  Selon Nancie,  ça ne limite pas car, dans ces moments-là, on s’offre des outils différents et on fait autrement. Plusieurs partent avec peu comme on a pu le constater dans plusieurs de nos autres articles si vous nous suivez à Québec Compostelle.

Comme dans tout rêve de rando ou voyage, on a toujours plus de raisons pour le repousser ou l’abandonner que des raisons stimulantes. Il faut y croire, se fixer des objectifs et prendre les moyens pour le concrétiser. Elles nous en font la preuve en obtenant un passeport canin international pour leur chienne Bella qui les accompagnera durant leur périple de 8 mois. Nancie et Maude ont cette résilience, cette détermination qui leur permettra de surmonter les imprévus.

« Les imprévus étant les imprévus, on va composer avec. On va tout simplement se réorienter on va improviser mais, c’est le but aussi. Il ne faut pas vivre de rigidité. Dans un voyage comme ça, il faut avoir les capacités de s’adapter au jour le jour, je dirais même d’heure en heure. »

Ici et maintenant

Même si les restrictions sanitaires changent régulièrement, Nancie et Maude souhaitent réaliser l’itinéraire qui leur permettra de visiter 4 pays d’Europe, le sud-est de l’Asie et les 3 Amériques. Elles veulent profiter de chaque instant et cela, en toute liberté. Nous pourrons les suivre via l’instagram de Maude.

« C’est un rêve qu’on chérit toutes les deux depuis longtemps et je suis heureuse de pouvoir le réaliser aujourd’hui. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s