Actualité, Blog, marche, randonnée, Saint-Jacques-de-Compostelle, Santé

Saint Jacques de Compostelle : La Voie d’Arles

La Voie d’Arles possède un puissant caractère. Elle est l’itinéraire principal qui traverse la région Occitanie. C’est le chemin languedocien, rural et urbain, qui unit deux lieux forts de l’histoire du midi : Saint Gilles dans le Gard et Saint-Guilhem-le-Désert. Le nom de Toulouse lui est étroitement lié puisque les comtes de la ville rose portaient le titre de comte de Toulouse et de Saint-Gilles. Au XIIème siècle, ces terres languedociennes connaissent le droit romain, l’émancipation communale et une prospérité économique qui favorise les programmes architecturaux de style roman.

Abbaye de Saint-Guilhem le Désert

Le Livre V du Codex Calixtinus, la mentionne et recommande la visite des Alyscamps en Arles, des tombeaux de Saint Gilles, puis celui de Guillaume (héros des romans de chevalerie) à Saint-Guilhem. A Toulouse, il recommande d’«aller vénérer le très saint corps du bienheureux Sernin, évêque et martyr». Chacun de leurs écrins sont autant de chefs d’œuvre de perfection de l’architecture romane en Europe.

Chemin faisant, un chapelet de saints et de sanctuaires nous étonnent et nous interpellent : les figures des premiers chrétiens Césaire et Trophime en Arles ainsi que les Alyscamps, romantique cimetière réputé être celui des premiers chrétiens et des compagnons de Charlemagne. Une foule de reliques à la basilique saint Sernin de Toulouse et d’abord son évêque Saturnin. Saint Vincent était vénéré à Castres, saint Orens à Auch, saint Gras à Oloron-Sainte-Marie… A Montpellier, la Vierge Noire de Notre-Dame des tables protégeait la cité. Mais c’est saint Roch né en cette ville qui a rencontré une immense dévotion populaire qui se prolonge de nos jours par de grandes fêtes le 16 août. Saint Roch, éternel pèlerin porte la coquille SaintJacques, le bourdon et la besace.

Le paysage est contrasté depuis la Provence ensoleillée aux vertes Pyrénées, en passant par la Camargue, par les vignes de la région de Montpellier, par les forêts du Haut-Languedoc, par le Lauragais avec ses grands champs de culture, par le seuil du partage des eaux à Naurouze, par les vallons et coteaux gascons plantés de céréales dans le Gers, entre Gimont et Marciac. Au seuil du Piémont pyrénéen, le chemin évolue entre pâturages et vignoble du Jurançon. Il pénètre ensuite en Vallée d’Aspe pour aller chercher le col du Somport à 1632 m et traverser l’Aragon.

La Via Tolosana est balisée depuis 1990. Le sentier est continu et doté d’une variété d’hébergements. L’itinéraire permet une circulation à double sens, vers Rome et vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Les Incontournables de la Voie d’Arles

  • Déambuler dans Arles l’antique, médiévale et ses musée
  • Le paysage camarguais entre Arles et Vauvert
  • Le paysage méditerranéen entre Montarnaud et Saint-Guilhem-le-Désert, le chemin du Val d’enfer
  • Le portail de l’abbatiale de Saint-Gilles et l’abbaye de Gellone
  • Les paysages de la Montagne Noire dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc (entre SaintJean de la Blaquière et Anglès)
  • Le tour des corps saints à la basilique Saint-Sernin à Toulouse
  • Le musée d’art campanaire à L’Isle-Jourdain
  • Le portail de l’église de Morlàas et l’église Sainte-Croix à Oloron
  • La viande de taureau (AOP), les charcuteries des des Monts de Lacaune, le foie gras à Gimont, le gâteau fénétra à Toulouse, les vins des Costières de Nîmes et du Jurancon
  • Les plus Beaux Villages de France de l’itinéraire : Saint-Guilhem-le-Désert

Carte d’Identité de la Voie d’Arles

Nom : Via Tolosona, via Arelatensis
Sentier : GR®653
Km/temps : 758 km / 37 jours
Niveau de difficultés : Tout public, dénivelé dans la traversée de la Montagne noire (entre Lodève et Anglès)
Particularité : Traversée des Pyrénées par le Col du Somport et son prolongement en Aragon
Période conseillée : Mars à novembre
Les villes portes : Arles, Montpellier, Castres, Toulouse, Auch, Pau, Oloron-Sainte-Marie
Chemins d’approche : Sentier Via Domitia GR®653D et sentier Via Aurélia GR®653A
Itinéraire de liaison : Sentier de Conques à Toulouse GR®62B, 36 et 46

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s