Actualité, Blog, Evénements, Interview, Marche nordique, Marche Nordique Tour

Julien Auviste : Je donnerai tout quoi qu’il arrive

A quelques jours des Championnats de France de Marche nordique prévus à Chamarande le samedi 31 octobre, et en croisant les doigts voire les orteils, pour bien vivre ce jour tant attendu, je vous propose de retrouver régulièrement des nouvelles de nos championnes et champions.

C’est avec plaisir, que je vous propose aujourd’hui de retrouver Julien Auviste, Champion de France en titre.

Quel est ton état d’esprit à quelques jours de l’échéance ? Je n’ai pas trop de pression à l’approche de ce championnat de France, j’essaye de me refaire une santé afin d’être le plus compétitif possible pour défendre mon titre, même si on ne va pas se mentir, ça va être très difficile cette année. Mais bon sur une course, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Mes 2 dernières MNT ne sont pas une référence et j’ai envie de montrer qu’il faudra compter sur moi lors de ce championnat.

Quels seront donc tes ambitions ? J’espère pouvoir aller chercher une place sur le podium scratch, ça serait faux de dire que je viens pour espérer une place d’honneur. Je donnerai tout quoi qu’il arrive.

Qui seront tes principaux adversaires ? Sans dénigrer quiconque et bien que j’ai un immense respect pour Philippe Weber, Frantz Liskowitch, Sebastien Dos Santos, ainsi que Christophe Rey et Thierry Leroux qui ont tous deux énormément progressé, mon principal adversaire reste moi-même. Je pêche encore de temps en temps en partant trop vite et en me grillant d’entrée de jeu. Si je veux rivaliser avec ces très bons cette année, il faudra que j’adapte ma tactique de course.

Quelques mots sur le site de Chamarande ? N’en déplaise à pas mal de compétiteurs qui étaient ravis à l’annonce d’un championnat de France en nature, je suis pour ma part content qu’il soit finalement sur format circuit. Je préfère être jugé tout au long du parcours, de mon point de vue, il est encore trop tentant de filouter sur les MNCN au niveau technique. Dans notre sport, la frontière entre la marche et la course est parfois délicate à respecter et je reste persuadé que certains profitent encore du format MNCN pour se « laisser griser par la vitesse ». Chamarande se prête très bien à ce format, c’est un circuit rapide comme je les aime. Un petit coucou à tous mes copains adversaires d’un jour et en particulier à mes 2 nouveaux coéquipiers Florian et Hervé.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s